L'apaisement des esprits

Il se peut que certains problèmes que vous souhaitez résoudre ne proviennent pas de l’une de vos vies antérieures. Ils peuvent provenir d’une entité, d’un esprit décédé qui s’attache à une personne vivante. Une fois qu’un humain meurt, son âme monte généralement vers la «lumière». Certains individus se transforment cependant en âmes terrestres et peuvent s’accrocher à notre champ d’énergie (l’aura) ou à notre corps physique, émotionnel ou subtil. Cela arrive en général à des personnes qui se trouvent affaiblies émotionnellement.

Dungeon

Les émotions comme la colère, la peur, la jalousie, le ressentiment, la culpabilité, la détresse ou même les liens très forts de l’amour peuvent interférer dans la transition de l’âme vers la «lumière». Par exemple, une personne décédée à cause de la consommation de drogues, de l’abus d’alcool ou d’un cancer des poumons à la suite de sa consommation de cigarettes peut très bien s’attacher à quelqu’un qui consomme ces drogues, ceci afin de maintenir son addiction ou simplement par familiarité avec les toxicomanes.

Certains esprits sont simplement confus et ne savent pas où aller. Il se peut même qu’ils ne soient pas conscients de leur propre mort. C’est ce qui peut se produire après une mort soudaine ou inattendue, comme lors d’un accident.

Or, un esprit attaché peut provoquer des changements soudains de comportement ; des changements qui apparaissent parfois après une opération, un accident ou un bouleversement émotionnel. Une fois qu’un esprit s’est attaché à une personne, il peut en résulter pour celle-ci une augmentation du désir de nourriture, de sexe, d’alcool ou de drogues. Cette situation peut être très déroutante pour la personne concernée, mais aussi pour les proches, qui perçoivent les changements et qui n’arrivent plus à la reconnaître.

Le phénomène d’attachement peut survenir par accident ou aussi par volonté de l’esprit de satisfaire un besoin particulier. L’attachement peut produire des effets nuisibles comme des effets tout à fait neutres pour le ou la porteuse. Le phénomène peut également survenir à cause d’une similarité d’émotion entre deux esprits, qui éprouvent, par exemple, une forte solitude ou des goûts communs pour certaines activités. Le fait de se trouver à proximité d’une personne mourante est une autre source fréquente d’attachement, lequel intervient lors du décès.

Précisons que les consommateurs de drogues, comma la marijuana, l’héroïne, la cocaïne ou le LSD, sont généralement plus sujets à des attachements d’esprits. Les drogues peuvent ouvrir le champ de l’inconscient et le laisser sans défense face aux esprits. La même chose peut se produire lors d’une opération où l’on utilise des anesthésiants.

Les entités les plus fréquentes sont des esprits terrestres, à savoir des «consciences» qui survivent au décès du corps physique.


Parmi les symptômes habituels d’attachement, on trouve :

  • Une multitude de troubles physiques qui apparaissent sans cause évidente
  • Une peur irrationnelle, des sentiments de colère, de tristesse ou de culpabilité
  • La tendance au suicide
  • Une voix intérieure qui vous critique constamment
  • Un changement soudain des goûts et préférences

Comment détacher un esprit ?

Une fois qu’un esprit terrestre s’accroche à vous, il peut emmener avec lui ses propres maladies physiques et émotionnelles, celles dont il souffrait avant son décès. Ces maladies sont alors perçues comme étant vos propres douleurs, pensées, désirs ou comportements.

Forest

Mais, si vous avez des soupçons à ce sujet, sachez qu’il est relativement facile de supprimer l’attachement. Par l’hypnose ou par relaxation, on peut inciter un esprit à communiquer ses griefs, ses désirs et les raisons émotionnelles pour lesquelles il souhaite rester «terrestre». Une fois que ses problèmes sont résolus, l’esprit peut enfin se détacher et partir vers la «lumière». Certaines personnes peuvent ressentir un grand soulagement à ce moment-là et ce n’est qu’à cet instant précis qu’elles réalisent qu’elles portaient en elles un esprit attaché.

Une thérapie continue est cependant nécessaire pour résoudre véritablement les conflits et pour guérir la vulnérabilité émotionnelle qui a permis à un esprit de s’attacher. Parfois, plus on continue un traitement, plus on voit d’esprits partir et se détacher.

Les résultats sont souvent visibles immédiatement. Problèmes émotionnels, conflits, troubles physiques et mentaux peuvent être résolus avec une simple thérapie de libération d’esprit.

Là encore, il n’est pas nécessaire de croire aux esprits ou à l’attachement pour que cela fonctionne. Ce type de thérapie n’est pas basé sur une religion ou un système de croyance religieuse. Le détachement d’esprit n’a rien à voir avec l’exorcisme ! L’exorcisme est effectué par un curé et il s’agit d’une procédure censée chasser les démons. Dans une thérapie d’apaisement, nous libérons les esprits seulement après qu’ils aient donné leur accord à ce sujet ; ceci afin d’empêcher les esprits de revenir ou de s’accrocher à quelqu’un d’autre qui serait à proximité. Nous redonnons simplement la liberté eux esprits terrestres et nous les guidons gentiment vers la «lumière».

Les malédictions et les ondes négatives sont irradiées de sorte à ce qu’elles se transforment en énergies positives.

© TARA Reincarnation 2007  Tout le contenue du site Reincarnation appartiennent à son auteur. Tous les droits de reproduction sont réservés. Le texte et les images du site sont protégés et ne peuvent pas être redistribué, modifié, reproduites dans son ensemble ou en partie sans l'accord signée de son propriétaire Tatjana Radovanovic.